Spyworld Actu
http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article13334
Paris s’apprêterait à acquérir des drones Predator américains, déplore un député
AFP
vendredi, 4 juin 2010 / Spyworld

La France s’apprêterait à acquérir des drones américains Predator, a déploré jeudi le député UMP Bernard Carayon, spécialiste des questions d’intelligence économique.

"L’acquisition par la France d’équipements militaires étrangers, à l’instar du drone américain Predator, constituerait un signe extrêmement inquiétant pour tous ceux qui, élus comme industriels, sont attachés à garantir nos capacités de recherche", a déclaré M. Carayon dans un communiqué.

Ces acquisitions interviendraient "alors que des menaces fortes pèsent sur le budget de la Défense, et en particulier, sur le niveau de nos investissements dans les technologies du futur", a-t-il souligné.

"Partout dans le monde, la priorité est à la défense des industries nationales", poursuit-il, estimant que "ce n’est vraiment pas le moment de sacrifier nos intérêts stratégiques nationaux".

Le ministère de la Défense n’a pu être joint immédiatement pour commenter cette information.

L’hebdomadaire Le Point avait affirmé en octobre que la France "étudiait" l’achat aux Etats-Unis de "quatre drones" connus sous le nom de "Predator B" et fabriqués par le constructeur américain General Atomics.

Interrogé par l’AFP, le ministère de la Défense s’était refusé à commenter cette information, relevant toutefois que "la priorité" était d’envoyer de nouveaux drones en Afghanistan".

Selon le site du Point, l’armée de l’air française souhaitait acquérir quatre drones Predator B, des avions sans pilote susceptibles de conduire des missions d’observation mais aussi d’être armés de bombes et/ou de missiles antichars.

Les Predators sont employés quotidiennement pour des missions de guerre au-dessus de l’Afghanistan, par l’US Air Force et la Royal Air Force britannique.

URL de la source : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h1YK9nzHOEANsqD4APQXCNXDYdEQ